LA CONCEPTION D’ÉCLAIRAGE

L’éclairagiste doit générer des ambiances et créer des sensations spécifiques correspondant à chaque concept architectural.

Cette compétence, guidée par l’intuition, est la première raison non technique, non calculable qui justifie l’existence des consultants en éclairage.

Emotion et subjectivité caractérisent cette profession, mais l’éclairagiste qui intervient dans le domaine architectural est aussi technicien et doit évaluer le confort visuel, les bilans de puissance et anticiper les problèmes de maintenance.
Partenaire des architectes, il traduit et réalise d’une manière optimale leurs projets lumière. Plutôt que d’être un accord isolé de la partition, la mise en lumière participe au projet architectural. Elle n’utilise pas le lieu mais le sert.

Attentif aux nouveautés, évitant le prêt à éclairer, responsable de son projet, sa pratique lui permet de sélectionner les produits fiables et performants. Ses outils de mise en lumière sont l’ensemble des fabrications que l’on trouve sur le marché.